Anti-inflammatoires naturels

Anti-inflammatoires naturels

19 mars 2020 Non Par Olivia

Améliorer la présence d’anti-inflammatoires naturels dans l’alimentation peut réduire la douleur et le nombre de foyers lorsque vous souffrez d’un trouble de la santé qui provoque une inflammation.

Cependant, tout le monde bénéficie des régimes anti-inflammatoires. Les aliments dotés de telles propriétés sont essentiels au maintien d’une bonne santé et à la prévention des maladies.

Comment fonctionne l’inflammation

Le mal de dos

Qu’est-ce que c’est ?

L’inflammation est un la réponse du système immunitaire aux blessures et aux infections. Il est donc nécessaire. Le problème survient lorsqu’il devient chronique ou à long terme.

Cela fait-il toujours mal ?

L’inflammation peut provoquer des douleurs, des rougeurs et des gonflements. Un exemple de ce type d’inflammation est la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, dans certains cas, peuvent passer inaperçuscomme dans le cas des maladies cardiaques ou de la maladie d’Alzheimer.

Que peut-on faire ?

Lorsque l’inflammation s’installe, la meilleure stratégie est d’aller chez le médecin rapidement. Surtout lorsqu’elle est soudaine, comme cela arrive généralement lorsque le corps combat une infection, comme l’appendicite.

Les aliments qui sont des anti-inflammatoires naturels

Haricots noirs

Le régime alimentaire joue un rôle très important dans l’inflammation. Pour le dire simplement, les aliments anti-inflammatoires sont tous les aliments qui sont habituellement marqués comme étant sains. Cela comprend de nombreuses variétés de fruits et légumes, de céréales complètes, de légumineuses, de noix, de poissons gras et d’herbes et épices fraîches.

Fruits et légumes

Pour prévenir l’inflammation, il est nécessaire de manger beaucoup de fruits et de légumes. Les aliments verts et rouges sont considérés comme très bénéfiques. Les épinards, le brocoli, les cerises et les framboises en sont quelques exemples. Cependant, c’est une bonne idée de combiner autant de variétés et de couleurs que possible.

Légumes

Les légumineuses sont riches en fibres et regorgent d’antioxydants et d’autres substances anti-inflammatoires. Faites-en bon usage en les utilisant pour remplacer les protéines animales par leurs protéines végétales.

Fruits secs

Les noix fournissent des graisses saines qui aident à réduire l’inflammation. L’huile d’olive et l’avocat sont également de bonnes sources. Veillez à ne pas manger plus d’une poignée de noix par jour pour éviter que leurs calories ne s’accumulent dans votre corps.

Poisson bleu

Saumon, thon et sardines fournissent de grandes quantités d’acides gras oméga-3. L’un des avantages de ces derniers est qu’ils aident à lutter contre l’inflammation.

Poisson bleu

Probiotiques

Les aliments probiotiques peuvent aider à combattre l’inflammation. Les yaourts en sont un bon exemple. Vous devez juste vous assurer qu’ils ne sont pas chargés de sucre. L’abus de sucre peut aggraver le problème, car il conduit à l’obésité, ce qui entraîne une plus grande inflammation.

Ce qu’il ne faut pas manger

Il convient de noter que tout bénéfice des aliments anti-inflammatoires est annulé si la consommation de sucre et de graisses saturées n’est pas limitée. Les graisses saturées se trouvent dans la viande, les produits laitiers entiers et les aliments transformés. En général, il est bon d’éviter tout ce qui est trop transformé, gras ou sucré.

Les plantes qui sont des anti-inflammatoires naturels

Épinards

Légumes à feuilles vertes

Les légumes à feuilles vertes (épinards, chou frisé…) peuvent aider à réduire l’inflammation grâce à la vitamine K.

Ail

La mauvaise haleine lui a donné une mauvaise réputation, mais ses avantages l’emportent clairement sur ses inconvénients. L’un de ses nombreux avantages est qu’il aide à stopper l’inflammation.

Épices

Qu’ont en commun le gingembre, le clou de girofle, le poivre noir, le basilic, le thym, l’origan et le curcuma (responsable de la couleur jaune du curry) ? Ce sont toutes des épices qui, en plus d’ajouter de la saveur à vos repas, ils ont également des propriétés anti-inflammatoires intéressantes.

Le thé vert

Il existe de nombreuses raisons importantes pour inclure le thé vert dans votre alimentation. Cette boisson est un puissant allié dans la lutte anti-inflammatoire qui se déroule à l’intérieur du corpsLa technologie la plus récente, qui réduit le risque de développer un cancer et une maladie cardiaque.

Anti-inflammatoires musculaires naturels

Myrtilles

Lorsqu’un ou plusieurs muscles s’enflamment, la meilleure stratégie consiste à se reposer, à boire suffisamment de liquide et à essayer de ne pas solliciter le muscle affecté. Certains aliments, plantes et habitudes peuvent également aider.

Camomille

La camomille contient des composés aux propriétés anti-inflammatoires pour les muscles. Il peut être pris sous forme de perfusion ou appliquée directement sur la zone touchée par l’huile essentielle de camomille.

Myrtilles

Les myrtilles sont un intéressant relaxant musculaire d’origine naturelle. Le secret réside dans ses antioxydants, dont il a été démontré qu’ils réduisent le stress oxydatif et l’inflammation.

Cayenne

Il est souvent recommandé aux personnes souffrant de fibromyalgie ou de polyarthrite rhumatoïde en raison de leur teneur en capsaïcine. Cette substance est considérée comme un relaxant musculaire naturel. Le poivre de Cayenne peut être utilisé avec les repas (il est à noter qu’il est très épicé) ou appliqué en externe par le biais de crèmes.

La vitamine D

Si des douleurs ou des spasmes musculaires surviennent régulièrement, une carence en vitamine D peut être à l’origine de ces problèmes. Elle peut être obtenue par des suppléments, ainsi que par la consommation d’œufs, de poisson et de lait enrichi. Une exposition régulière au soleil est le meilleur moyen d’obtenir de la vitamine D.