Est-ce que le médecin peut prescrire du CBD?

Est-ce que le médecin peut prescrire du CBD?

20 octobre 2021 Non Par Jean

Malgré qu’il tire son origine de la plante de chanvre, le CBD ne fait plus comme autrefois l’objet de stigmatisations. Cette bonne réputation du CBD repose particulièrement sur le fait qu’il embarque des vertus thérapeutiques et que sa commercialisation est désormais légalisée. Il est donc facile de s’en procurer. Avec les effets positifs que possède ce cannabinoïde dans le secteur médical, il est nécessaire de chercher à comprendre s’il est possible d’en obtenir prescription auprès d’un médecin.

Qui peut prescrire du CBD ?

Le CBD soulage certes de nombreuses pathologies légères, moyennes et graves, mais sa prescription par les médecins fait l’objet d’une certaine ambiguïté. C’est justement pour évaluer si ce cannabinoïde peut être accessible dans le secteur médical qu’une expérimentation du cannabidiol thérapeutique a été lancée en France depuis le 26 mars 2021. Une telle expérimentation durera 2 ans.

Cependant, selon les règles régissant cette opération, le cannabidiol proposé dans la boutique CBD shop Weed-side-story.com ne peut être prescrit que par des médecins spécialistes. Ceux-ci doivent travailler dans les services de soins palliatifs, de réadaptation et de traitement de douleurs chroniques. A cela s’ajoutent les services de médecine physique, d’oncologie médicale, de cancérologie, de neurologie puis les centres experts pour l’épilepsie et la sclérose en plaques.

Quels patients peuvent bénéficier d’une prescription du CBD médical ?

Cette opération d’expérimentation du CBD thérapeutique exclue les femmes enceintes. Les patients autorisés à recevoir une prescription du CBD médical doivent souffrir d’une des 5 catégories de pathologies retenues par l’ASNM.

Il s’agit notamment des symptômes fréquents en oncologie relatifs aux traitements anticancéreux ou au cancer. Il y a également certains types de pharmaco-résistantes et d’épilepsie sévères. A cela s’ajoutent les maladies du système nerveux central, les situations palliatives et les douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies médicamenteuses ou non.

Il faut souligner que les conditions exigées aux patients pour bénéficier d’une prescription du CBD pour l’une de ces pathologies est qu’ils soient intolérants aux traitements actuels ou que ces derniers soient insuffisants pour soulager les symptômes du mal dont ils sont atteints. Par ailleurs, ajoutons que l’expérimentation est accessible aux patients de tout âge. De plus, pour bénéficier d’une prescription, le patient doit obligatoirement s’inscrire au ReCann.

Quelles formes de CBD sont prescrites ?

Dans le cadre de cette expérimentation, les formes de CBD à prescrire ont deux types d’effets. Le médecin peut prescrire le cannabidiol à effet prolongé. Dans ce cadre, nous retrouvons les capsules d’huile et les solutions buvables. Le professionnel de la santé peut également décider de prescrire des formes de CBD à effet immédiat.

Dans ce cas, nous retrouvons les huiles à vaporiser, les fleurs séchées et les comprimés sublinguaux. Cependant, il faut préciser qu’en ce qui concerne le mode d’administration, celui qui consiste à fumer le CBD est interdit. De plus, le cannabidiol ne doit pas être prescrit durant une période de plus de 28 jours.

En fin de compte, retenons que le CBD est médicalement prescrit mais pas par tous les médecins. De plus, sa prescription n’est pas accessible à tous les patients. Par ailleurs, ajoutons qu’il existe trois médicaments contenant du CBD que tous les médecins peuvent prescrire. Il s’agit de l’Epidiolex, du Sativex et du Marinol.